Le Reste à Charge …?

Le  Reste à Charge qu’est ce que c’est?

C’est ce montant que vous devez payer quand l’assurance maladie (cnamts, RSI ou MSA) et la mutuelle (assurance santé) ont payé ce qui correspond à leur part (variable selon le contrat de soin  ou votre situation médicale). Il est un montant qui reste à votre charge.

Les personnes en affection de longue durée ont un statut particulier vis à vis du régime obligatoire (Assurance Maladie) et ne paient pas les soins qui concernent la maladie pour laquelle ils sont pris en ALD (affection longue durée).

 

Leur Reste à charge pour l’ALD devrait donc être proche de zéro.

Est ce vraiment le cas?

Cependant notre étude ( basée sur des données d’enquêtes menées auprès des patients et de leurs familles et autres bases de données) nous apprend que ces personnes présentent du fait de leur maladie des montants restant à leur charge de plusieurs milliers d’€uros.

  • Le RAC est de 0 € / an pour 30% des personnes (voila qui est fort bien)
  • Il atteint plus de  9800 € pour d’autres patients
  • avec des montants proches de 1200 € /an pour des patients CMU.

Quelles peuvent en être les raisons ?

  • Une non revalorisation des frais réels par l’Assurance maladie ?
  • Des dépenses inconnues des bases de données de l’assurance maladie  ?
  • Des disparités régionales dans la prise en charge de certains soins?
  • Une rédaction des prescriptions médicales inadaptée ?
  • Des besoins indispensables non pris en charge ?
  • Des actes indispensables non remboursés?
  • des coûts de soins indirects que personne ne prend en charge ( arrêt de travail , achats d’équipements, garde des autres enfants, transports hors horaires réguliers…..)?
  • Des actes médicaux ou médecines alternatives (cures, massages, psychologues pour la fratrie, ergothérapie…) ?

Concernant les patients en ALDL 17: maladies héréditaires du métabolisme ( voir bibliographie des professeur de Lonlay et  Saudubray*..)

Les  plus gros Reste à charge sont les véhicules handicapé, l’optique et l’audioprothèse (ce RAC est hormis les véhicules handicapés commun à la population dans son ensemble).

Viennent ensuite les transports, les produits de régime adaptés et variant légèrement l’ordinaire de ces patients.

 

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Publié par

Axeval -santé

Pharmacien et économiste de la santé - apporte des outils de l'efficience en santé pour tous les patients malades chroniques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *